Jean-pierre Angei - photographe | Projets | Ephéméride



Ne sachant pas skier, j ‘ai été amené à passer une semaine en montagne, dans une station des Alpes, et j’étais très loin de l’engouement des skieurs à dévaler les pentes pour le pur plaisir de la glisse. Je suis moi, rentré dans l’observation tel un explorateur découvrant un nouveau monde avec une nouvelle architecture d’espace à découvrir.


J’ai pratiqué moi aussi une forme de glisse grâce aux télécabines pour suivre ceux d’en bas. Dans cet espace où la grandeur naturelle est en partie marquée par l’homme, il y a là une sorte de tragédie du paysage, une cartographie contre cartographie. L’homme atteint des sommets dans la réorganisation d’un paysage. Je suis un badaud qui survole ces paysages avec et grâce aux téléphériques. Mon but n’est pas d’atteindre des sommets sans le moindre effort physique, mais de me perdre dans un voyage où la pensée se prend à rêver, où l’infiniment grand et infiniment petit se mélangent.


Angei-Jean-Pierre-la-plagne-10
Angei-Jean-Pierre-la-plagne-08
Angei-Jean-Pierre-la-plagne-05
Angei-Jean-Pierre-la-plagne-01
Angei-Jean-Pierre-la-plagne-04
Angei-Jean-Pierre-la-plagne-03
La plagne-2014-027nba
La plagne-2014-031nb
La plagne-2014-032nba
Plagne-2014276
Plagne-2014265aa
Plagne-2014271a
la-plagne-2014446
la-plagne-2014434a
la-plagne-2014449a
la-plagne-2014441a
La plagne-2014-020nba
plagne073nba
©jp-angei-skieur seul de nuit
_MG_6753
  • 1
相簿 RSS RSS Feed | 记录模式显示 | 由zenPHOTO提供