Jean-pierre Angei - photographe | Projets | L-envol


"Madame Grès disait : « Je voulais être sculpteur. Pour moi, c’est la même chose de travailler le tissu ou la pierre ».

Au départ c‘est par la sculpture que j’ai approché le travail de la styliste modéliste Catherine Valentin.Dans son atelier Catherine trace, coupe, assemble, épingle, pique, surpique, drape, retouche cette matrice faite de Tweed, mohair, lin, drap de laine natté serré, taffetas, crêpe de soie et bien d’autre jacquard pour donner vie à un ensemble de pièce unique. Je n’ai pas cherché à photographier un produit mais à mettre en évidence un caractère, une singularité propre à chaque vêtement. Quand je photographie une personne j’essaie de capturer un instant d’abandon, de fragilité car je pense que c’est dans cette fragilité que ce trouve un lien humain universel. Pour ces portraits de vêtements, j’ai donc cherché à supprimer une fonctionnalité. Dans mon studio je les regarde suspendus devant leur propre matière et là un dialogue silencieux, cérémonieux fait de gestes s’installe, j’arrange un col, une manche, un volume par ci, un creux par là, je plie, je caresse, je lisse, je scrute, il tourne sur lui même, je photographie, je cherche là aussi ce moment juste, ou il se donne dans sa fragilité.

©jp-angei-robe-voile
©jp-angei-robe-sable
©jp-angei-cuivre-froissé
©jp-angei_Robe
©jp-angei-ensemble-alien
©jp-angei-Kimono-cameleon
©jp-angei
©jp-angei-rose-poile
©jp-angei-
©jp-angei
©jp-angei_
©jp-angei-kimono-carreaux
©jp-angei_
©jp-angei_robe
©jp-angei
©jp-angei
©jp-angei_manteau
  • 1
播放幻灯片
相簿 RSS RSS Feed | 记录模式显示 | 由zenPHOTO提供